Au fil de notre activité de community management, nous rencontrons de nombreux chefs d’entreprise et responsables de la communication qui nous interrogent sur Instagram, ou à qui nous conseillons d’ouvrir un compte ; nombreux sont ceux qui nous répondent sur le thème « Instagram est réservé aux jeunes ».
Détrompez-vous. Avec plus de 300 millions d’utilisateurs à travers le monde et 70 millions de photos partagée par jour, Instagram est résolument le réseau social qui monte auprès des 35 – 50 ans, et, de fait, celui auquel les marques & entreprises ont de plus en plus recours – désormais devant Facebook.
 
Créé en 2010 par Kevin Systrom, Instagram a d’ailleurs été racheté en 2012 par Facebook – et ça n’est pas un hasard, le « géant social » de M.Zuckerberg se trompant rarement sur les tendances qui gagnent voire grignotent son marché.
En France, de nombreuses marques, entreprises ou institutions se sont récemment distinguées sur le réseau, qui appelle un community management bien à lui, très différent de celui de Facebook, pourtant réceptif aux visuels.
 
 
Sur Instagram comme sur chaque réseau, il y a des codes, des manières de conquérir plus ou moins efficacement de nouveaux followers, et une communauté amoureuse de la photo et très regardante sur l’usage qu’en font les utilisateurs. La plupart des photos sont prises sur smartphones ; les Instagramers sont en général des photographes amateurs, passionnés par l’idée d’immortaliser leur environnement, de valoriser une thématique qui leur est chère. Tourisme, beauté, lifestyle, design, food… il y a des passionnés dans tous les secteurs !
 
La publicité sur Instagram, sous forme d’images sponsorisés, est très récente en France, puisqu’elle y a débarqué le 9 mars dernier… Une nouveauté que nous observons encore de près à l’agence, et qui en dit long sur la montée en puissance du réseau dans l’hexagone. La publicité sur Instagram a en effet été mise en place en 2013 aux Etats-Unis, en 2014 au Royaume-Uni, en Australie et au Canada. La France est donc le premier pays non anglophone à bénéficier de cette nouvelle possibilité, ce qui devrait très rapidement changer les stratégies des plus grandes marques en ligne !
 

A New Way for Brands to Tell Stories on Instagram from Instagram on Vimeo.

 
Ceci étant dit, ce n’est pas parce qu’Instagram devient incontournable que votre entreprise doit absolument y ouvrir un compte. Un audit spécifique doit être conduit pour évaluer l’opportunité d’en être, audit qui doit comporter un volet humain indispensable.. Rien de pire qu’ouvrir un compte si vous n’avez pas les moyens de l’animer en interne et que vous ne souhaitez pas vous doter des services d’une agence pour le faire. Vos équipes communicantes ne sont pas fans de photo ? Attention : être sur Instagram nécessite une véritable sensibilité à l’outil, de l’envie et du temps. On ne peut pas dupliquer publications Instagram et publications Facebook, par exemple.
 
Si vous vous interrogez sur l’opportunité d’être présent sur ce réseau photos, contactez-nous ! 
Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller, et si nécessaire, former vos équipes à l’utiliser au mieux en fonction de votre secteur d’activité !
 
En attendant, voici un petit lexique utile.
 
Instagram en quelques mots : 
  • Instagramers, dits « Igers » : personnes présentes sur Instagram
  •  # = hashtag = mot-dièse pour les puristes de la langue française : incontournable sur Instagram. Ils permettent aux Instagramers et donc à votre compte d’être intégré et visible par une communauté. Chaque secteur d’activité possède ses # dédiés, qui sont souvent déclinés en anglais. 
  • Challenge : sorte de concours – à l’issue duquel il n’y a en général rien à gagner d’autre qu’une belle reconnaissance par la communauté influente qui l’organise – au cours duquel les Instagramers sont invités à poster des photos sur un thème, dans un temps donné. Là aussi, un challenge = un hashtag !
  • IgersParis, IgersBourgogne, IgersMarseille, IgersLyon, IgersAmterdam…  : ce sont les communautés Instagram relatives à des destinations, et gérées par des bénévoles. Ces communautés sont particulièrement influentes sur le réseau.
 
Les premiers annonceurs d’Instagram en France suite à l’introduction de la publicité sont les marques suivantes : Lacoste, Air France, Guerlain, Yves Saint Laurent, Coca-Cola ou encore Sephora.
 
 
« Le saviez-vous ? »

 
  • Smart a rémunéré plusieurs milliers d’euros un instagramer pour réaliser 12 photo mettant en scène son vélo électrique dans les rues de Paris. Et ce n’est pas la seule entreprise à avoir eu recours aux instagramers !

 

 
Retrouvez les comptes Instagram de l’Agence Vingt-Quatre & de We Love Bourgogne aux adresses suivantes : @agence24  et @welovebourgogne
 
Si vous voulez saisir l’impact des communautés en ligne, n’hésitez pas à consulter les comptes @igersbourgogne, @igersmarseille et @igersfrance !