Le Social Selling, ou comment le web et les réseaux sociaux peuvent devenir de formidables leviers de développement pour votre entreprise

Le Social Selling : ce terme ne vous dit sans doute rien, mais il est certainement au cœur de votre pratique quotidienne de consommation de produits et de services, comme de celle de vos clients. Y compris vis-à-vis de votre entreprise et de vos offres.

Il est certainement inutile de décrire ici longuement à quel point les habitudes et modes de consommation, comprises au sens large, ont changé sous l’impact d’Internet et des réseaux sociaux. Tous les consommateurs que nous sommes, particuliers et professionnels, avons accès plus vite, plus facilement à toutes les données nécessaires pour guider nos choix d’achat, que ce soit en matière de consommation quotidienne, ou pour recourir à tel ou tel prestataire, pour un service donné.

La place croissante des réseaux sociaux

Dans cette dynamique de recherche d’informations, outre les moteurs de recherche, les réseaux sociaux prennent une place croissante. Les chiffres qui soulignent cet impact sont particulièrement parlants : 71% des décideurs / acheteurs se renseignent sur les réseaux sociaux pour en savoir plus sur les solutions qui existent avant d’effectuer un premier achat [1].  De fait, toute donnée disponible sur votre entreprise, vos références, ses dirigeants et collaborateurs peut faire la différence… dans un sens ou dans un autre !

Ainsi, dans ce contexte, le Social Selling se définit comme la démarche engagée par un service commercial et / ou marketing – et par les personnes qui les incarnent- pour valoriser la marque professionnelle de leur entreprise ainsi que les offres de cette dernière sur les réseaux sociaux, afin d’attirer en continu de nouveaux clients et de fidéliser la base clients existante.

La dynamique est là : transformons les pratiques !

Dans ce contexte, il est absolument essentiel, non seulement de soigner la présence en ligne de votre entreprise et de vos offres, mais aussi celle de toutes les personnes qui incarnent cette dernière. Nous ne reviendrons par ici le mois prochain sur les enjeux d’image qu’une présence non ou mal travaillée peut impliquer pour votre entreprise. Pour aujourd’hui, notre propos est simple : dans ce contexte, il est urgent d’opérer une transformation des pratiques, et des esprits. Car rien ne sert en effet de combattre la dynamique en pensant que votre entreprise ne rentre pas dans ce champ : que vous soyez artisan, commerçant ou grand groupe, pour tous, la dynamique est là, elle existe ! Il s’agit surtout de prendre le train en marche, et d’apprendre à piloter correctement les outils à votre disposition pour faire de ce qui peut apparaître comme une contrainte une opportunité inédite pour vos commerciaux ou vous-même si vous endossez cette fonction en directe, et pour votre développement.

Les enjeux et le potentiel du Social Selling sont en effet multiples, notamment pour la personne ou les équipes en charge du volet commercial. Si celles-ci peuvent d’emblée se sentir dépassées, tout l’enjeu pour l’entreprise réside alors dans le changement de culture interne. C’est là le point clé.

Et ce changement est souvent complexe à opérer ; nous rencontrons chaque semaine des équipes commerciales, des chefs d’entreprise, qui nous répètent que leurs comptes sont personnels, qu’ils ne souhaitent pas ou ne s’en servent pas à titre professionnel, voire que cela ne leur servirait à rien. Et c’est là l’erreur : il n’y a peu ou prou plus de compte personnel, tout réseau confondu – à moins de vivre sous le sceau des comptes privés, fermés à double tour, et encore que. Il y aura toujours un client, un contact réseau qui viendra vous demander en ami sur Facebook, suivre votre compte Twitter, demander à rejoindre votre réseau sur LinkedIn ou qui recherchera votre compte Instagram. Il y aura toujours ce moment où vous vous demanderez si vous devez ou non l’accepter. Il y aura toujours ce diner professionnel où le community manager de l’association vous aurez identifié, ou vous aura donné une visibilité. Que vous le vouliez, ou non. Et il sera souvent difficile de passer votre temps à éviter les photos ou à refuser les identifications !

A l’Agence Vingt-Quatre, nous allons même plus loin : si vous êtes dirigeant ou impliqué dans la visibilité de votre structure, la privatisation des comptes est-elle réellement souhaitable au vu de l’évolution des réseaux sociaux ? Quel choix faut-il / peut-on encore opérer et sur quel réseau ?

Une formation dédiée

Pour aborder ces enjeux au plus près de la réalité de chaque structure et de chaque profil de poste, nous avons mis au point une formation dédiée, que nous adaptons sur-mesure, pour accompagner au quotidien les entreprises et leurs salariés à l’utilisation des réseaux sociaux et à leurs impacts, mais aussi à leur formidable potentialité. Idem pour les chefs d’entreprise, qui sont leur propre et premier ambassadeur en ligne !

La question de votre présence sur les réseaux sociaux et de celle de vos collaborateurs se pose ? Vous souhaitez l’optimiser ? La cadrer au sein d’un processus clair ? Répondre aux questions de vos collaborateurs qui ne voient pas les choses comme vous ? Tout simplement en savoir plus sur ces enjeux ?

N’hésitez pas à nous contacter aux coordonnées ci-dessous en nous expliquant vos enjeux.
Nous sommes à votre disposition !

Agence Vingt-Quatre
Karen Patouillet
karen@vingt-quatre.fr
Tél. : 0380407560

[1] Source : Campus Infopresse 2017